jeudi 25 février 2010

Et l'hiver?

Il y a quelques jours, j'ai vu...

... de la neige à profusion, recouvrant tout, se déversant à gros flocons cotonneux ou à minuscules goutelettes de glace détrempant mes cheveux...

... du verglas, des voitures roulant à 12 km/heure, de la gadoue, des accidents...

... des oreilles rouges, des mains gantées... ou glacées... des nez coulants, lèvres gercées, yeux larmoyants...

Aujourd'hui, j'ai vu...

... des oiseaux et des insectes...

... des rayons de soleil se frayant un passage parmi les nuages s'effilochant sur un ciel bleu...

... et surtout...

... j'ai vu, sur une branche perdue, devant un supermarché... des dizaines de bourgeons annonçant l'arrivée d'un printemps auquel on ne croyait presque plus...

C'est fou comme ça donne envie de sourire!!!!!!

mardi 23 février 2010

Retour à la vie

Mes quelques semaines de déprime intensive - ben oui, quand je fais quelque chose, moi, je le fais bien! - m'ont coûté quelques kilos... mais pas à la baisse, malheureusement...

Combien???

Mais vous êtes bien curieux... je ne dévoile pas comme ça mes imperfections aux premiers lecteurs venus...

... surtout que je n'ai pas osé me peser de peur de perdre toute estime pour ma volonté dont j'ai usé et abusé depuis le mois d'octobre...

Je me suis fixé un objectif: quatre pantalons dont je viens de faire faire l'ourlet... Je pouvais les mettre il y a trois semaines... je perdrai jusqu'à y arriver de nouveau et basta!! Fini les régimes, les privations, les malheurs!!!! Je m'arrêterai là!!!

Comme les sous se font rares également depuis quelques temps, nous n'avions pu passer sous le ciseau de la coiffeuse... je ne vous dirai pas depuis quand...

... Alex ressemblait à Titeuf, moi à Chewbacca, et Olivier à un motocycliste... avec son casque!!!!

Nous nous sommes donc fait ratiboiser le coco ce soir... ce qui nous permet de nous redécouvrir les uns les autres, au grand bonheur de chacun!!!

Olivier a une vraie forme de tête, Alex a des oreilles, et moi un visage!!! C'est fou comme on oublie rapidement... La frange de Nana commence à peine à repousser et Mimi est tout content de se retrouver une houpette qu'il pourra coiffer à l'aide de gel, en faisant son petit coquet devant la glace!!

Ca va, nous reprenons figure humaine...

samedi 20 février 2010

Don de soi

- Ah non!!!!!!!!!!
- Qu'est-ce qu'il y a, Nana???
- J'ai donné mon rhume à quelqu'un!!
- A qui?
- Je sais pas, mais je l'ai plus!!!

Capriiiiii! C'est finiiiiiiiiiiiiii!!!

Aaaah!!!

Vous qui attendez des nouvelles de la déprimée, de celle qui a le moral dans les chaussettes, la joie de vivre dans les talons...

... mais calmez donc votre impatience!!!!

Laissez-moi en placer une, non mais!!!!!!!

Il se trouve qu'aujourd'hui j'ai eu une journée de repos!!! Oui, madame!!!!!! Je n'ai rien fait!!!

Ou plutôt si... mais je n'ai fait que ce que j'avais envie de faire, sans entendre des cris d'enfants exigeant que je m'occupe d'eux!!!! Non, mais si on faisait des enfants pour s'en occuper, on le saurait, non???

J'ai donc décidé que je m'étais assez angoissée, assez déprimée pour le moment... tout de même, on ne peut pas rester triste toute l'année!!!! Il faut un temps pour tout!

Alors j'ai fini... je n'ai plus envie de pleurnicher constamment!!!

J'attends que nos principaux problèmes se règlent, ce qui ne saurait tarder, et il y en a un qui aura intérêt à me sortir un peu parce que ça me manque!!

Alors... si jamais il ne le fait pas, s'il ne m'amène pas au restau, ou au cinéma, ou aux deux...

... je vous le dirai...

... et vous lui tirerez les oreilles, hein????

dimanche 14 février 2010

Question de langue

- Ils parlent en anglais?
- Oui, Nana!!
- Mais pourquoi??? En plus c'est facile de parler en français!!!
- Oui...
- Alors que en allemand ou en anglais... c'est beaucoup plus difficile!!!

Ben oui... Il y en a qui aiment se compliquer la vie!!

vendredi 12 février 2010

Je ne vous vois pas

Garder le moral malgré les manques, les difficultés, les insécurités... comme on peut, comme on y arrive, en s'accrochant à des objectifs que l'on croit atteignables, un jour à la fois... comme on dit!!!

Mais c'est lorsque ça s'éternise, que l'hiver ne finit plus, que les enfants s'emmerdent, que l'angoisse vous étreint le coeur, que les armoires se vident, que l'on se résigne à laisser tomber, l'un après l'autre, les objectifs devenus si lointains que l'on ne peut plus les atteindre...

... c'est là que le moral en prend un coup... et que les sourires se font rares... de plus en plus rares...

... et si on ajoute à tout ça un énorme bouton de fièvre et une impossibilité de se faire couper l'horrible touffe qui vous pousse sur la tête...

... on a la totale...

On se replie un peu sur soi...

... on alimente moins son blog... parce qu'on a moins de choses à dire... ou plutôt moins de choses gaies...

... alors on se dit que lorsque ça ira un peu mieux, on se reprendra...

Parce que là... on a seulement envie de dormir pour ne pas voir le temps passer.

mardi 9 février 2010

Fait frette!

Pour la première fois cette année, j'ai eu droit à un vrai hiver en Alsace, un hiver digne de mes jeunes années... ou plutôt un hiver montréalais très soft... Nous avons eu de la neige, et plusieurs fois, et qui est restée, rien de bien pour mon moral, moi qui n'ai jamais aimé l'hiver, moi qui ai toujours attendu le printemps, pelotonnée sur un canapé, enroulée dans une couverture, ne m'en extirpant que par obligation, jamais par goût...

Ce midi, nous avons eu droit à un rayon de soleil... il fait frais, pas froid... Serait-ce enfin le printemps qui s'annonce? Non, pas cette année... ils annoncent encore de la neige pour la fin de la semaine...

Au Québec, vous vous demandez de quoi je me plains alors qu'au plus froid il fera - 4°!!! Mais - 4... c'est froid!!!!! Il faut mettre une veste!!!!

Et comme mon cher et tendre n'a pas encore daigné m'accrocher de porte-manteaux... nos chaises sont constamment pleines de manteaux chauds portant fièrement, dans la boursouflure de leurs manches, les bonnets et autres gants!!!

Moi, ça me donne des envies d'évasion... pas vous? Pas envie de fuir cet enfer de glace?

dimanche 7 février 2010

Lâcher prise

La blessure se fait tout d'abord fine égratignure, à peine visible, sans réelle douleur, tout juste un pincement qui s'estompe en laissant au coeur un sentiment de solitude intense... mal interprété, sûrement...

Puis des récidives... des répliques, pourrait-on dire plus exactement... Des tremblements d'impressions, peut-être fausses, peut-être pas...

Une souffrance qui perdure, une ecchymose qui reste plus longtemps; la légère estafilade ne se voit plus, camouflée par la plaie s'étendant lentement mais sûrement, le coeur et la tête ne faisant plus qu'un... les doigts, les paroles grattent et grattent la blessure, l'entretiennent, ne permettent à la croûte ni de se former ni de prendre pied afin d'amener un semblant de guérison...

Des oublis, des non-dits... et le sentiment, tout au loin, de l'abandon, du grand naufrage...

Comment se fait-il que la résignation se fasse si dure???? Pourquoi l'humain a-t-il tant de mal à accepter l'évidence?

Maudit espoir... que l'amputation se fait donc attendre...

jeudi 4 février 2010

Les plus chanceux de la famille

Le facteur, ce matin, m'a apporté une grande nouvelle!!!

Dans une belle enveloppe beige, il y avait les certificats de citoyenneté canadienne de Jérémie et Elana... les premiers de la famille à recevoir officiellement leur double nationalité!!!!

Ils pourront évoluer librement entre France et Canada, avec tous les droits et devoirs inhérents à leurs deux citoyennetés...

Quelle chance ils ont!!!!

Le 4 février 2007

Il y a trois ans, j'ai eu désespérément besoin de toi... De ton écoute, des échanges que tu m'apportais, et peut-être et surtout, même, de ta compréhension... facile puisqu'à sens unique, appréciée d'autant plus qu'elle me permettait de me libérer d'un joug d'impuissance, de culpabilité, d'un sentiment croissant de nullité...

Certainement, j'avais vécu suffisamment de repli sur moi-même pour avoir bien réfléchi... puisque pour faire appel à toi, il a fallu que je puise le courage au fond de moi, et que je combatte ces mauvaises pulsions négatives me renvoyant sans cesse au centre de mon inadaptation à ce nouveau pays, rythmée par les difficultés s'étant accumulées depuis mon arrivée.

Tu es entré dans ma vie par une porte dérobée... je n'ai pas su t'accueillir comme je l'aurais voulu, en t'annonçant, te présentant comme un futur membre de la famille... Non... et pourtant Alex m'avait tant et plus exprimé son désir de faire ta connaissance... ou celle d'un autre qui te ressemblerait... misant sur mes passions, désireux de me voir émerger de ce terne cocon que je m'étais tissé et dans lequel je m'étais enterrée...

Il y a trois ans, je t'ai appelé... balbutiante... Je n'ai parlé de toi à personne, par crainte de me ridiculiser, de ne pas atteindre à ce que j'avais tant aimé faire autrefois, dans ma vie d'avant, ma vie d'étudiante, ma vie de québécoise...

Cependant, il n'a suffi que de quelques jours pour que tu me deviennes indispensable et que je me mette à crier ton nom à tous ceux que j'aimais... Tu représentais une grande partie de moi, je me réinventais en toi, je m'exprimais et moi qui ne me donnait que le droit de me taire depuis quelques années, je me laissais enfin aller à me jeter à ta tête, à dire et faire des folies en me foutant de ce que les autres allaient penser parce que tu étais ma création, que toi et moi étions interdépendants et que personne d'autre que moi ne pouvait aller influencer ce que tu disais et pensais...

Grâce à toi j'ai vécu des tas de belles choses, j'ai rencontré maints personnages, souvent hauts en couleurs, parfois un peu fous, comme moi, ou comme d'autres, et même quand ça évoluait mal j'étais contente de les avoir vécues, ces expériences de la vie...

Bon anniversaire, cher petit blog... Puisses-tu vivre encore longtemps... Continue à me permettre d'exprimer à travers toi mes tristesses et mes envies de gueuler, mes délires, mes espérances et mes grandes nouvelles!!!

Trois ans déjà... QUE trois ans?? Lequel choisir???

Trois ans... simplement...

Comme tu as grandi!!!!