samedi 30 avril 2011

Enfin!!!!!!!!!

- Aujourd'hui, Danielle, je vais terminer le carrelage de la salle de bain!!!
- Quoi????? Le carrelage que tu devais faire en août 2009 et que tu as remis au lendemain jusqu'à aujourd'hui????
- Euh... est-ce que c'est celui-là?
- Ben... en tout cas il n'a jamais été fait...
- Alors ça doit être lui, oui... Le carrelage des murs...
- Oui!!! C'est lui!!!
- Tu aurais dû me le dire!!! Il me semblait bien que j'avais oublié quelque chose!!!

Lettre à ma douce...

Quand tu étais adolescente, j'étais si loin que je croyais que la moindre ingérence de ma part se serait soldée par une réaction de rejet de la tienne, me disant que loin comme je l'étais j'étais gonflée de me mêler de ta vie... Du moins c'est ce que je croyais, par sentiment de culpabilité, je pense, et par désir de te rendre heureuse, ou plutôt de ne pas te dégoûter.


Il y a eu des moments où je n'ai pas eu des nouvelles de toi pendant longtemps... et où je me demandais si c'était parce que tu n'allais pas bien, ou parce que tu allais trop bien et que tu ne ressentais pas le besoin de m'en parler, ou parce que tu te détachais... j'extrapolais, j'angoissais, parfois, pendant des nuits et ce n'est qu'au bout de nombre de journées ou de semaines que je finissais par t'envoyer un message gentillet, pour ne pas te brusquer, te demandant des nouvelles...


Voir partir son adolescente de 13 ans, la voir quelques semaines par année jusqu'à 18 ans... puis passer 4 ans sans même pouvoir la serrer dans ses bras... 


... c'est dur... et il n'y a que celles qui l'ont vécu qui peuvent réellement comprendre ce que ça fait, de souffrir la perte de l'enfant tout en ne voulant pas l'étouffer sous notre douleur et notre besoin d'elle... 


Je t'ai vue de loin faire tes études, souffrir tes premières peines d'amour, tes amitiés heureusement fidèles, tes premiers emplois, ton premier appartement partagé avec l'homme de tes rêves de quelques mois que je n'aurai jamais connu... 


Ce matin, la conversation que nous avons eue me donne le sentiment que je peux enfin te dire toutes ces choses que je pense fortement... parce que je crois que tu as passé bien des étapes, seule ou pas, à vieillir, prendre de la maturité... et que tu as réfléchi...


Et quoiqu'il arrive, je t'aime... et les quelques jours que nous passerons ensemble bientôt nous permettront de nous dire bien des choses que nous ne pouvions ou ne sachions nous confier il y a quelques années.


Je n'en peux plus d'attendre de te voir, de le voir, de vous voir... J'ai envie de ça, de rattraper toutes ces années où je n'ai pu te serrer dans mes bras pour t'aimer ou te consoler, pour te raconter, pour t'écouter, pour simplement te sentir contre moi, comme nous avons fait, mère-fille fusionnelles que nous étions quand tu étais petite...

Et tout ce que je souhaite, c'est que Michael se sente bien avec nous, qu'il trouve du bonheur au sein de notre petite famille française...

Et si la séparation d'après ta visite te fait peur, dis-toi que ce sont ces moments de manque qui nous font grandir et réfléchir... et que ça nous motivera, toi comme moi, vous comme nous, à rechercher par la suite à se revoir le plus rapidement possible...


Allez, tu verras!!! On en profitera!!

Je t'aime!!!

vendredi 29 avril 2011

La télévision française était là!!!!!!!!!!!!

Ca y est!!!!


Kate est enfin devenue l'épouse du prince William!!!!


Ouf!!!! C'est fini!!! Depuis bientôt trois semaines que l'on nous étouffe sous les préparatifs de ce mariage!!! 


Je n'ai pas encore compris l'engouement généralisé de la planète entière - à en croire les médias - pour un simple mariage... aussi princier soit-il!!!


Kate devra maintenant abandonner sa vie, son nom et même son corps pour devenir duchesse de Cambridge et baronne de machintruc!!!


Elle ne pourra plus rire bêtement en magasinant avec ses copines, ni se retourner sur le passage d'un beau et grand jeune homme!!! Elle ne mâchera plus de chewing-gum, ne sortira plus sans un parfait maquillage, ni ne pourra se permettre de s'extraire de sa voiture et de crier: "Oh you fucking bastard" à un refus de priorité!!!


Elle ne pourra plus jamais se gratter quand ça la pique, ni se précipiter hors des toilettes en hurlant "zone sinistrée" à ceux qui veulent y entrer, ni se permettre de passer deux semaines sans s'épiler en s'admirant la pelouse sous l'aisselle!!!! 


Elle se regardera dans un beau miroir... se trouvera tellement jolie... et prendra le bras de son époux avant de sortir, tête haute et pieds sur terre, sauvegardant les apparences qu'il faut absolument honorer... afin de faire oublier à sa nouvelle famille la période Diana!!


Mais bon... qu'ils se marient, ce n'est pas le propos!! Ils seront peut-être très heureux!!! Mais de voir tous ces gens camper devant le palais de Buckingham dans l'espoir d'apercevoir la famille royale... ça m'apoplexe!!!


Et pas seulement la bonne société anglaise, ni même la population dans son ensemble, ils peuvent tous se saucissonner dans leur sac de couchage devant le portail, je m'en fous!! Mais la télévision française couvre l'événement!!!! Et j'imagine les médias de nombreux pays!!!


Oubliés Tchernobyl et Fukushima, les tempêtes et tornades aux Etats-Unis, les guerres civiles, les atrocités, les attentats suicide!!! 


On fait la fête, c'est férié en Angleterre!!! 


Allez, on parie???? Combien de temps la jolie Kate supportera-t-elle son dragon de belle-grand-mère avant de péter les plombs??

jeudi 28 avril 2011

Et vive les vacances!!!!

Les enfants sont en vacances!!!!

En voilà un joli mot!!! Vacances!!!!! Ca sonne comme le grand air, la plage et le farniente!!!!!

Vous vous préparez déjà à vous reposer pendant deux semaines lorsque vous réalisez que vous avez oublié de tenir compte de tous les mots de la phrase...

Les ENFANTS sont en vacances!!!!!

Et vous avez beau tenter de vous trouver des arguments, vous ne pouvez que constater que vos quelques rides, cheveux blancs et relâchements cutanés vous enlèvent cruellement le droit de profiter de ces "vacances"!!!!

Tout comme à votre mari, d'ailleurs, qui doit, comme si de rien n'était, comme si les enfants allaient encore à l'école, repartir à chaque matin travailler comme un forçat, esclave de sa progéniture? POUR sa progéniture?

Vous vous permettez, néanmoins, une fois que votre cher homme est parti repeindre le monde, de vous étendre, un peu... avec votre livre et votre café... ne faisant pas de bruit... puisque si vous ne supportez pas que les enfants se lèvent tard, vous préférez tout de même qu'ils n'émergent pas de leur chambre, ébouriffés, les yeux dans le vague, avant que vous ayez terminé livre et café... Plutôt café, disons... parce que le livre que vous lisez en ce moment... hhhhhhhhh!!!! Il est... Oui, c'est ça!!!! Un peu long, quoi!!!!

Puis vous réfléchissez à ce que vous devez faire aujourd'hui... et là... vous vous dites, comme à tous les matins, que vous n'y arriverez jamais, mais comme en général tout se passe bien, vous vous raisonnez...

Mais!!!!!

Mais les enfants sont en VACANCES!!!!!

Et là... vous savez qu'au moment où vous serez assise au bureau ils seront là, à vouloir se promener, aller au parc, faire du vélo ou inviter des copains...

Après leur avoir répondu d'aller jouer dans le trafic et de ne plus vous déranger, vous vous dites qu'ils sont peut-être assez fous pour vous écouter, cette fois-ci... et vous vous levez péniblement... 

... et vous sortez avec eux... ou invitez la copine non sans avoir au préalable rangé un peu... parce que bon...

Et c'est souvent à ce moment, lorsque vous avez tout lâché et que vous êtes en train de vous demander comment vous allez faire pour terminer le boulot... que les enfants ont la bonne idée de vous rappeler ce que vous leur avez promis...


... quand vous étiez complètement soule, certainement...

Genre des crêpes au petit-déjeuner... Moi, j'ai dit ça??? Euh... Mais oui, maman!!! Tu l'avais promis!!!!

Ou une promenade au bord de l'eau... Ah bon???? Mais oui, maman!!! Allez!!


Ou une journée à Europa Park... 


QUOI?????


Allez, va pour les crêpes et la promenade...


Et le boulot, vous le ferez demain... ou après-demain... ou lundi prochain...


Et vos vacances, elles sont quand???

mercredi 27 avril 2011

Menu mystère...

Oui, ce menu est difficilement déchiffrable, mais saurez-vous reconnaître ses items?

Vous laisseriez-vous tenter?

mardi 26 avril 2011

L'avenir appartient à...

Petite, je me rappelle de longues heures (ou souvent plutôt quelques minutes qui me paraissaient des heures) passées à attendre, impatiemment, oreilles aux aguets, que quelqu'un marche afin que je puisse me lever... enfin!!!!

Et je guettais... il ou elle sort de la chambre... marche dans le couloir... et se rend aux toilettes... et ferme la porte... 


Suspense!!!! Allait-il ou elle se rendre à la cuisine? Ou retourner au lit?? Auquel cas j'en avais encore pour des lustres, moi, à poireauter dans mon lit... 

Et là... ouiiiiiii!! Il ou elle était à la cuisine, je me levais, discrètement pour ne pas réveiller les dormeurs, et j'arrivais sur la pointe des pieds, faisant sursauter ma mère qui ne s'attendait pas à ce que je sois éveillée à 6:00...

J'ai toujours été comme ça et peut presque compter sur mes doigts mes levers tardifs, c'est-à-dire après 9:00...


Ce matin, les enfants m'ont réveillée à 9:30, à mon grand dam puisque j'aurais pu commencer plus tôt ma journée, me débarrasser de la plupart de mes tâches en avant-midi et sortir avec eux... et là, que je leur dis, j'ai tout manqué!!!! 

Et j'étais là, prenant mon café à table... mangeant mes toasts au beurre de peanuts et à la confiture, repassant mentalement toute la liste de mes obligations d'aujourd'hui...

Je n'ai jamais pu me lever tard... Pour moi c'est rater une partie de la journée, un peu comme quelqu'un qui se réveillerait après une semaine de coma et qui se dirait qu'il aura eu une semaine de moins que les autres, qu'il n'en a pas profité!!!


Une grasse matinée, c'est quand je me réveille à 7:00 et que je reste au lit, à lire en prenant mon café, à savourer langoureusement chaque minute que je passe sans stress... 

Et c'est là que l'on voit l'influence parentale sur les enfants... 

Les parents lève-tard que je connais sont heureux quand, le week-end, les enfants dorment jusqu'à 10 ou 11 heures!! 

Alors que nous - Alex est comme moi et c'est tant mieux - réveillons tout le monde à 8:30!!! C'est assez!!! On se lève!!!! Tout le monde debout!!!!

Aah, comme ils font pitié!!!!


Je demande déjà pardon à mes petits-enfants qui paieront probablement de toutes les frustrations que j'inflige aujourd'hui à leurs parents...

lundi 25 avril 2011

Skin - Mo HAYDER

Qui est donc cet homme, obsédé par la peau humaine? Qui est ce monstre, mi-homme mi-singe, ce personnage de légende sorti de la mythologie tanzanienne? Pourquoi s'attache-t-il aux pas de ce policier? 

Et cette femme, là, qui passe son temps à scruter l'autoroute avec son télescope?? Et à prendre des photos?

Des chirurgiens, des suicidées qui ne respectent pas les règles, des policiers se retrouvant au coeur même de l'affaire sur laquelle ils enquêtent...

Je ne saurais vous conseiller ce livre que si vous êtes un fan de littérature policière, mais je l'ai lu en deux jours... je n'ai pu le laisser sans souffrir de ne pas le continuer...

... et ça, c'est le plus beau compliment que l'on peut faire à Mo Hayder.

Imprévisible, entraînant... 

Bonne lecture!!

Lilas... et vacances!!!

Les enfants sont encore en vacances pour une semaine, et ils ont la chance d'avoir un temps de rêve!!! Des températures printanières dignes de la fin du mois de mai, et à tous les jours, sans souffrir de la chaleur mais en étant bien... sans veste, en t-shirt et sandales...

Forsythias, magnolias et cerisiers ont perdu leurs fleurs, les lilas sont à leur âge d'or  
et embaumeront encore quelques jours avant de se recroqueviller, tomber, disparaître jusqu'au printemps prochain.

Nous avons repris les barbecues, les repas à l'extérieur... et j'attends, impatiemment, l'arrivée de ma belle Claude-Anne qui, non seulement m'amènera un gendre, mais un tas de victuailles de mon chez-moi!!! 

Le 23 mai, qu'elle arrive... vite que je me fasse belle pour la recevoir!!!

dimanche 24 avril 2011

Joyeuses Pâques!!!

Vous êtes tranquillement en train de vous empiffrer après quarante jours de jeûne?? Vous vous gavez d'oeufs durs en souvenir du bon vieux temps, ou alors êtes-vous passé aux oeufs en chocolat d'aujourd'hui? Ou aux lapins, poules, spidermans à l'allure chocolatée contenant 8% de cacao?

C'est Pâques pour les enfants!! Le congé férié, les friandises, et les cadeaux pour la mamie de mes enfants qui a tendance à confondre Pâques et Noël!!!

Les cloches ont sonné, le chocolat est distribué... ce soir nous irons manger en famille, partager un beau dimanche ensoleillé et surtout retrouver Jérémie, séquestré depuis vendredi en Lorraine par son cousin!!!

Joyeuses Pâques à tous!!

Spartacus - Max GALLO

C'est l'histoire d'un homme... un thrace... capturé par les romains, vendu sur le marché aux esclaves et acheté pour combattre dans les arènes en tant que gladiateur...

Cet homme qui, par désir de liberté, s'est libéré de ses chaînes dans une révolte sanglante, entraînant à sa suite ceux qui, de par leur condition d'esclaves de Rome, étaient traités pis que des animaux.

Spartacus, confiant en l'humanité, se laisse rapidement étouffer par cette horde qui l'accompagne en pillant, tuant, violant... retournant la situation sans pour autant partager les intérêts moraux de celui qui les a entraînés...

Ces esclaves, ces sauvages, ont tout d'abord réussi à vaincre des légions romaines et à anéantir légats et préteurs avant que de se voir battus car leur désir de liberté ne s'alliait pas à un sens de l'ordre et de l'unicité.


J'avais déjà lu avec avidité le Louis XIV de Max Gallo... son Spartacus, dont je n'avais jamais vu ou lu l'histoire, m'a séduite...

J'ai pu comprendre cette partie de l'histoire, y voir défiler les légions romaines... et sentir l'humiliation de la bête humaine, celle qui n'est plus rien qu'un corps soumis aux caprices de Rome pour le plaisir de sa population.

Ce besoin de se battre, de foncer... et surtout de ne jamais fuir est presque intolérable de courage et/ou d'inconscience... 

Pour peu que l'on s'intéresse à cette période historique, je recommande Max Gallo à tous. C'est simple, concis, intéressant... et brut!!! 

samedi 23 avril 2011

Salon de coiffure Chez Nana

Elle est la seule qui arrive à lui faire ça...

Il se laisse minoucher par moi, accepte les caresses d'Alex et des garçons, mais ce n'est pas pareil du tout!!!

Quand Elana s'approche avec ses petites mains douces, plusieurs fois par jour dans le but de lui démontrer son immense amour, Jeff devient tout fou et la laisse faire tout ce qu'elle veut... 

Il en redemande, s'approche, en veut encore!!

Et c'est comme ça qu'Elana, en parfait accord avec son unique client, a ouvert son salon de coiffure...

... dans lequel elle réalise des créations...

La coupe garçon composée d'une raie médiane et agrémentée de cette petite mèche coquine retombant négligemment sur le front.













La coupe fille (je sais pas pourquoi) présentant une frange un peu fofolle cachant à demi le regard.

Non, Jeff n'est pas victime d'une demoiselle de six ans le prenant pour sa poupée... il adore ça!!!!   

jeudi 21 avril 2011

Séquelles...

Est-ce qu'y en a qui ont déjà eu des bottes d'hiver qui faisaient mal à des endroits bizarres genre derrière la jambe, en plein sur le gras du mollet??? Pas au bout du pied, pas à la cheville... mais là!!!!


J'ai eu des bobos sanguinolents qui ont fini par guérir... et là je sens que vous vous demandez pourquoi je vous en parle là, là... en plein printemps...


C'est parce qu'y fait vraiment très beau, ici... et qu'on s'habille déjà en été... et que j'ai mis des pantacourts avec des sandales et qu'en me voyant de dos dans le miroir j'ai vu deux taches rouges derrières... juste sur les mollets...


C'est d'un chic fou!!! 


Et j'avais pas pensé à ça, moi, quand je me disais que je devais endurer parce que ma peau allait s'endurcir et que j'aurais plus mal...

On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre!!!

Votre mari vous regarde d'un sale oeil depuis quelques jours, vos enfants vous parlent à peine et vous vous apercevez que vous non plus, lorsque par mégarde vous vous retrouvez devant une glace, c'est-à-dire devant vous-même, vous n'avez aucunement l'envie de vous adresser la parole...

Vous vérifiez votre mutuelle et vous apercevez que vous avez le droit de vous acheter de nouvelles lunettes!!!! Folle de joie, vous en discutez autour de vous et votre mari vous demande de l'attendre parce qu'il aimerait bien vous aider à choisir... Vous acceptez... pour la bonne raison qu'en plus de lui faire plaisir, sa présence vous aide énormément puisque vous n'y voyez rien du tout sans vos lunettes!!! Et donc... que d'en essayer d'autres, forcément, quand on ne voit rien!!!!! C'est écrit "proie facile" sur votre front!

Justement, et comme par hasard (!!!), un nouvel opticien vient d'ouvrir ses portes tout près de chez vous!!!!

Vous vous y rendez donc d'un pas alerte et sûr, et pendant que votre mari et la vendeuse discutent déco (oui, il faut toujours qu'il parle boulot, celui-là!!!), vous regardez, toute seule dans votre coin, les différents modèles étalés sur les présentoirs...


Vous tentez d'attirer l'attention, rien n'y fait!!!! Du raclement de gorge discret au lancer du soutien-gorge en dansant la gigue, vous agissez dans l'indifférence générale!!!! A peine si le "Ah non j'ai tout casséééééééé!!!" détourne l'attention deux secondes sur votre personne!!!!


Vous saisissez donc d'une main preste la pire paire de lunettes du présentoir et la mettez sur votre nez!!!! Vous vous retournez, et hurlez, pour couvrir le bruit de la conversation:


" Alex!!!! T'aimerais ça être avec une mouche????"


Et là... allez savoir pourquoi... le silence se fait...


Ils se retournent tous les deux... et vous vous imaginez ce qu'ils voient en vous regardant... et les lunettes de mouche que vous avez mises pour faire le clown deviennent soudain très lourdes...


Vous avez envie de les enlever vite, vite avant de les lancer dans la vitrine, mais vous vous retenez et restez là, dignement, à regarder vos spectateurs de vos yeux d'insecte...


- Ah mais ça vous va bien, ça!!!!, de dire la vendeuse avec un air sincère...


- Mais oui, s'exclame votre époux, c'est très joli!!!! Ca te va très bien!!
- Vous avez un visage pour porter ça!!!!
- Mais je les ai mises pour vous faire rire!!!
- Mais on n'a pas du tout envie de rire!! Regardez-vous!!!


Vous vous regardez... et vous voyez un visage embrouillé avec des yeux de mouche... et vous finissez par vous laisser convaincre... puisqu'ils semblent si sincères... et que vous ne voyez rien...


Et quand vient le jour où vous allez les chercher... elles sont malheureusement à votre vue... et vous les mettez... et... vous vous dites que vous allez vous habituer...


Et vous allez récupérer vos enfants à l'école, soutenant fièrement tous les regards...

Puis... après le repas...

- Maman, quand tu viens nous chercher à l'école avec tes nouvelles lunettes, j'ai un peu honte...


Allez, répétez... 


Je vais m'habituer, je vais m'habituer, je vais m'habituer!!!!!!!!!!!!!!!

Traverser la tempête

Parfois, la roue se met à tourner de façon trop rapide, trop déstabilisante, vous montrant des choses que vous ne voulez surtout pas voir, des gens qui ne vous voient plus de la même façon, mais si vous vous trompiez???? 

Comment départager le vrai du faux quand vous ne pouvez compter que sur votre intuition qui vous dit que vous mettez le pied dans un piège, que l'endroit où vous entrez n'est plus le havre de paix qu'il a déjà été, que vous devez vous protéger avant tout? 

Y croyez-vous??? Vous vous dites que c'est le stress, le mal-être??? Vous êtes mal dans votre peau et vous développez des idées noires??? Vous devenez parano???

Quand tout se met à aller trop vite, les émotions sont si profondes, si fragilisantes, que l'on n'arrive plus à faire le tri, à se comprendre, ni même à se reconnaître dans cet amas de sensations, de déceptions...

La colère, la frustration dominent souvent ce qui n'est qu'incompréhension... et c'est en faisant un retour sur soi, dans le calme, loin de tout ce qui est à l'origine du malaise, que l'on peut enfin faire un tri salvateur.

Il n'est pas simple d'arriver à se voir comme on est, puisqu'il faut avant tout accepter ce qui est négatif dans son comportement, se critiquer...

Et souvent, en arriver à se rendre compte que les intuitions ne sont pas là pour rien, et qu'il faut cesser de se dire, lorsqu'on a l'impression que les choses ne sont plus ce qu'elles étaient, que l'on se trompe...

Accepter, déjà, de ne pas être aimée de tous... ce qui est plus facile pour certains que pour d'autres... 

S'éloigner, se donner les moyens de vivre, de se retrouver... de réaliser ce qui, dans sa personnalité actuelle, fait vraiment partie de soi... ou développé pour pallier à un manque, à un besoin...


Je suis persuadée qu'il y a des rencontres, dans la vie, qui se font à certains moments, pour des raisons bien précises, et aident à faire des choix, ou à survivre à certaines situations trop difficiles.

Durant les dernières années, j'ai énormément évolué, j'ai appris à m'adapter à cette société alsacienne, à la considérer enfin comme mon chez-moi...

Aujourd'hui, j'entends les oiseaux chanter un printemps à l'odeur de lilas...  


... et je me sens bien... reposée...

mercredi 20 avril 2011

Je râle, mais...

- Maman, je peux mettre ma robe fleurie???
- Je t'ai dit qu'on la garde pour les journées spéciales, ou les fêtes!!
- Je sais, mais c'est trop long!!!
- Vendredi, on va faire une sortie!! Tu pourras la mettre!
- Et c'est demain, vendredi?
- Non, c'est après-demain!
- Alors c'est trop long!!!!!!
- En attendant, va déjà t'habiller!!

Une fois ma fille partie vers sa chambre, je l'entends clamer, comme une litanie, que c'est trop long... sans arrêt, répétant toujours sur le même ton... et surtout pas habillée!!!

- T'es pas habillée!!!!! Elana, vraiment!!!
- Non, parce que c'est trop long!!!
- Ah bon... c'est quand même bizarre!!!
- Quoi?
- Il paraît que les petites filles qui râlent toujours que c'est trop long sont celles qui s'habillent le plus vite... et là, on dirait pas!!
- Ah oui???? 
- Ils ont fait une étude scientifique... et c'est ce qu'ils ont dit!!!
- Ah...

Et vous savez quoi???? Ceux qui ont fait cette étude, finalement... eh bien ils ont tout à fait raison!!! Les petites filles qui râlent que c'est trop long s'habillent vraiment très rapidement!!

Les foulards rouges - Frédéric FAJARDIE

Louis XIII a la mauvaise idée de mourir avant que son fils ait atteint l'âge de devenir roi, c'est-à-dire 13 ans. Le trône appelle une Régence, assurée par la reine contre l'avis de chacun, et c'est secondée par le cardinal Mazarin qu'Anne d'Autriche gouvernera la France... ou essaiera, puisque les princes, à qui l'ambition bafouée cause des remontées acides, prendront les armes et mèneront des milliers d'hommes à la révolte... visant principalement le cardinal, italien... et un peu trop proche de la reine!!!! C'est la Fronde!!!

Un soir, alors que le cardinal est agressé par quatre hommes désireux de l'assassiner, il est sauvé in extremis par un courageux général d'artillerie, comte de Nissac, auquel il voue une reconnaissance éternelle tout en lui demandant, bien sûr, de former une troupe fidèle au roi qui deviendra les "foulards rouges".

Au second plan du roman opère celui que l'on appelle "l'écorcheur", un homme apparemment noble et puissant qui, sous le secret d'un masque d'argent, prend son plaisir en violant puis écorchant des jeunes femmes avec l'aide de complices fourbes et/ou terrorisés.

Un roman de cape et d'épée dont il comporte tous les clichés, c'est-à-dire les duels, les grandes histoires d'amour où on se cherche, puis se perd avant de se retrouver dans une passion commune dont le départ est plus que bref, le héros à jamais invaincu, plus fort que les forts, plus rusé qu'un renard, et dont la tactique est méconnue de tous...

J'ai été étonnée d'y voir les femmes se battre en duel à l'épée, ou combattre aux côtés des hommes, avec naturel pour ce que l'on nous apprend.

Je ne saurais parler ici de grand roman, je ne me suis pas retrouvée frétillante dans l'attente de pouvoir lire, mais j'ai bien apprécié, j'ai suivi les aventures des protagonistes, l'enquête sur l'écorcheur... 

Je me suis prise au jeu, quoi!!!! 

Mais sans plus...

mardi 19 avril 2011

Mot d'enfant

Jérémie et moi revenons du centre-ville... De l'autre côté de la rue, une dame discute avec un duo de probables copines. Elle porte un foulard noué sur la nuque... et ne semble pas avoir de cheveux... Le mot "chimiothérapie" me trotte dans la tête... quand...


... Mimi me serre la main et me chuchote:


- Attention, maman!! Une pirate!!!

lundi 18 avril 2011

Sur la route!!

Afin de fêter la guérison lente mais sûre de son infection urinaire, Elana a fait un grand apprentissage!!!!

Depuis le temps qu'elle essayait!! Il y a deux ans, à plusieurs reprises , nous avions passé des heures à tenter de lui enseigner, et sans succès... nous en avions alors conclu qu'elle n'était pas prête, ce qui n'était pas très grave puisqu'elle était très petite encore!!

Mais l'an dernier, la pauvre petite, terrorisée, n'arrivait pas à se lâcher, à se concentrer, entièrement prise par ses craintes, elle restait crispée, et nous n'avions plus de jambes à force de l'accompagner, de trotter à ses côtés, le dos courbé, douloureux...

Et maintenant, peut-être en partie grâce à ses cours de gymnastique qui lui ont apporté une certaine confiance en son équilibre, Elana a réussi à faire du vélo sans petites roues!!!!!

Fière comme un pape, la choupette n'attendait que ça pour enfin pouvoir aller à l'école en vélo, ou encore se promener en famille... mais encore faut-il qu'elle s'exerce, maintenant qu'elle y arrive!!!

Bon, le vélo est un peu petit, j'avoue!!!! On en a un plus à sa taille... mais elle avait peur!!!! On la laisse se sécuriser avec celui-ci, puis on s'en débarrasse!!! Avis aux intéressés!!!!

Perle de Nana n°4

- Il y a très longtemps, dans le temps, les avions n'avaient pas de toit...
- Ils avaient des ailes??
- Je pense, oui!!! Mais ils n'avaient pas de toit et donc ils étaient tous à l'air!!
- Et ça fait très longtemps?
- Ah oui!!! Ca fait vraiment très, très longtemps!!!! Personne de nous étaient encore aînés!!

dimanche 17 avril 2011

Une fin de journée un peu déroutante!!

Hier matin, Elana s'est levée avec un début de rhume (attrapé de son père!!!!), et un mal de ventre... léger, mais elle est coutumière du fait, en particulier aux repas... quand elle n'aime pas!!! 

J'ignore donc, et la journée se passe plutôt bien, même qu'elle s'en va passer l'après-midi chez sa mamie, parce qu'elle adore, comme presque tous les petits enfants, que l'on soit aux petits soins pour elle et qu'on la fasse crouler sous les gâteries... non sans lui avoir au préalable conseillé de ne pas trop manger de cochonneries, déjà qu'elle a mal, en principe!!!

Oui, oui, maman, je vais faire attention!!!!! Je te promets!!!!

Oui, sauf que ce n'était pas une douleur intestinale... 

Et alors que je commence à préparer une fondue de poireaux (merci Vivi, c'était délicieux) pour accompagner le barbecue du soir, je découvre une petite Nana étendue sur le canapé, yeux vitreux, visage rouge et front brûlant, se plaignant d'uriner sans arrêt et d'avoir mal après!!!

J'ai donc laissé tomber le barbecue et fait cuire à même ma fille toutes les bonnes saucisses que nous avions achetées!!!!

Mais non!!! J'ai vite téléphoné au médecin de garde, qui s'est avéré, à notre grand plaisir, être notre médecin de famille, et nous sommes partis avec la choupinette, laissant en plan les poireaux presque terminés!!!

Une fois installée dans le cabinet, Elana, très grande fille, discute avec le médecin, répond aux questions et rigole quand ce dernier lui conseille de ne pas forcer sur le vin pendant le traitement antibiotique plutôt fort à mon goût mais nécessaire pour guérir une infection urinaire des voies supérieures... yiiiiish!!!!


A notre retour, nous avons tout de même bien mangé, tout était bon, bien mérité, et Nana n'était pas la dernière à en profiter!!!


Nous croisons donc les doigts et lui souhaitons de se rétablir bien vite!!! 


Je précise que son état n'a en rien entamé sa propension à faire le clown, courir et caresser Jeff qui profite ce matin de sa liberté devant les portes grandes ouvertes de la terrasse!!!


Et sa crinière volait au vent pendant qu'il courait!!!! 

samedi 16 avril 2011

Le château de Bazoches

Alex est un amateur de beaux monuments, d'architecture recherchée, d'harmonie dans la complexité d'un assemblage de qualité... et c'est en particulier pour ces raisons qu'il avait très, très envie de visiter le château de Bazoches, demeure de Vauban, architecte du roi Louis XIV.

En arrivant, déjà, on peut voir le jardin bien entretenu même si le jardinier qui coupait la haie lui faisait faire des ondulations involontaires assez rigolotes!!!
Entièrement meublé et bien entretenu, le château est super agréable à visiter!! Avis aux détenteurs de la carte famille nombreuse... il y a une réduction!!
Il est possible de louer cette salle pour une réception de mariage, ou d'anniversaire... je n'ai pas osé ne serait-ce que m'imaginer recevoir dans un tel lieu, mais ça doit être assez exceptionnel... du genre dont on se souvient toute sa vie!!!!

On peut admirer ici le buste de Vauban... qui n'était pas des plus séduisants mais c'était un homme sérieux qui n'avait pas de temps à perdre à faire des finesses pour se montrer sympathique, ou encore à papoter!!!

La cour intérieure, comme il se doit quand on habite un château... avec un cadran solaire sur un des murs, svp!!!!
Non, je ne pouvais résister à l'envie de vous présenter une des nombreuses bibliothèques meublant l'endroit... A noter que la plupart des ouvrages (oui, j'ai regardé) concernent des versions différentes de la vie de Vauban, les mémoires de tel ou tel général, des traités scientifiques ou encore des histoires de telle ou telle guerre. 

Il règne dans ces pièces une odeur de moisissure, de cave... qui décourage quiconque ne saurait résister à l'envie de forcer le meuble pour en extraire un volume... 

Voici donc notre dernière visite en Bourgogne!! 

Comme vous pouvez le constater, en moins de 24 heures, nous n'avons pas chômé!!!!

Cette petite virée nous a simplement donné envie de récidiver... un jour, et pourquoi pas avec les enfants...

Toujours est-il que ce soir, nous nous sommes acheté un petit vin de l'endroit, comme une manière de faire durer le plaisir...


vendredi 15 avril 2011

Perle de Nana n°3

- Sens, Elana!! Viens sentir la bonne odeur du lilas!!!
- Mmmmmmmm!!!! Ca sent le savon!!!!
- Le savon!?!
- Oui!!! Mais le savon qui sent bon!!! Le très bon savon!!!

Vézelay

Afin de continuer mon récit, je vous emmène à Vézelay... malheureusement beaucoup plus belle que les photos ne le laissent voir!!!







 La basilique se trouve tout en haut d'une montagne, et les gens montent, et montent pour se retrouver enfin chez eux... et comme il y a un grand nombre de personnes âgées qui habitent Vézelay, nous avons croisé bien des vieillards grimaçant sous l'effort... petit pincement... 


Un village bâti sur le modèle du pays... avec ses dédales, ses antiquités et ses paysages... enchantant sans cesse le regard...


Alex, rénovateur devant l'éternel, n'était plus avec moi... Il marchait, yeux exorbités, savourant passionnément la finesse des détails, l'harmonie, la conservation...

Philosophie de la mère indigne

La vie n'est pas faite que de beaux moments... et si nous n'étions jamais confrontés à la déception, certes nous aurions une confiance accrue en l'existence et ses protagonistes, mais encore nous ne serions pas prêts à la première frustration qui nous laisserait là, bouche béante et yeux exorbités, impuissants face à cette nouveauté, vulnérables dans l'émotion infiniment profonde qui viendrait nous crucifier et nous offrir à l'adversité...

De plus, le chômage augmentant à une vitesse alarmante, il est fortement déconseillé d'agir sans tenir compte des conséquences que pourraient avoir, éventuellement, nos actes, sur les emplois de l'avenir... Ainsi, les enfants ayant de trop bons parents n'iront pas grossir les rangs des demandeurs d'aide psychiatrique... Ce bassin ne ferait d'ailleurs que se rétrécir petit à petit, laissant dans la misère psychologues, psychiatres et autres thérapeutes... 

C'est donc pour ces raisons, Jérémie, que je ne t'ai pas amené ta compote aujourd'hui comme je l'ai fait la dernière fois. Ne va pas penser que c'est un oubli, non... La distraction est un concept qui ne me va pas du tout... 

Simplement, je pense à toi et à l'avenir de la société...

Et donc... je veux bien être une bonne maman... mais seulement de temps en temps...

jeudi 14 avril 2011

Un petit bout de nous en Bourgogne

Que dire après tout cela??

Que notre périple a commencé par des bouchons causés par un accident sur l'autoroute qui nous ont fait prendre une heure de retard? Que nous avons vu Vesoul... mais qu'on aurait pu s'en passer, à moins que nous soyons réellement tombés sur le quartier désert, abandonné, sans vie de la ville? Nous en sommes repartis plutôt déçus, néanmoins après un bon repas, et puis...

... nous sommes arrivés en Bourgogne!!!!

Et là!!!!! C'était tout simplement magnifique!!!!!!!!!!

Choisie au hasard parmi tout un catalogue dans un coffret Smartbox, Alex n'avait aucune idée préconçue de l'endroit où nous allions...

Nous nous sommes retrouvés dans un monde magique peuplé de quantités de villages moyenageux aux murs et maisons d'époque, pour la plupart entretenus de façon plutôt respectable.

Ce monde enchanteur, nous l'avons parcouru autant que nous l'avons pu durant le peu de temps que nous avions, et nous en avons vachement profité!!!

Ma grande surprise, c'est ce Montréal qui nous attendait... et que nous avons traversé en voiture, d'où l'absence de photos du village, mais durant le trajet pour nous y rendre, nous avons tout de même évoqué, la folle impossibilité qu'une rupture dans l'espace ferait peut-être en sorte que nous nous retrouvions dans mon Montréal à moi...

Eh non!!!! Montréal est un petit bijou de village médiéval fortifié. Si vous avez un jour la chance de vous y rendre, et que vous avez le temps de vous attarder, visitez à pied...

Notre auberge, Le Relais Fleuri, se trouve à quelques kilomètres de la ville d'Avallon. Le site même de l'auberge est  immense et comporte piscine, tennis, ping-pong et grandes balades. 

Je vous en parle puisque moi-même, j'étais plutôt effrayée par le nombre de gens déçus par le système Smartbox, où des établissements les refusaient, ou les recevaient mal, ou avaient simplement égaré leur réservation.


Nous sommes donc arrivés avec un tout petit peu d'appréhension, et finalement, nous avons été accueillis avec chaleur et prévenance par un personnel souriant. Le repas était fin, savoureux et copieux, le petit-déjeuner tout à fait convenable pour un tel endroit, avec un choix varié et des produits frais. Le Relais Fleuri a été à la hauteur de ses promesses et je tenais à le préciser.


Après avoir fait connaissance avec le lieu de notre future nuit, nous sommes allés découvrir la ville d'Avallon...
 
Les petits pompons accrochés sur les barrières sont des décorations pour le carnaval aura lieu ce week-end.


Ce que l'on voit sont les remparts dont une très grande partie est encore debout. Le vieil Avallon est un très bel endroit, fidèle à tout ce que nous avons vu dans cette partie de l'Yonne, en fait!!! 


A plusieurs reprises, même en-dehors des villages, nous nous sommes fait la réflexion que nous pourrions croiser une charrette tirée par des boeufs... nous nous retrouvons au Moyen-Age, un bonheur pour les yeux et en particulier pour le dépaysement dont nous avons extrêmement besoin!!!


Je vous montrerai le reste demain... parce que j'ai du boulot à rattraper!!

mardi 12 avril 2011

Ce n'est qu'un aurevoir!!!!

Aah, quand on ne se sépare pas souvent de ses enfants... c'est difficile de partir!!!

Après une trop courte nuit peuplée de cauchemars, c'est les deux yeux dans le même trou que je pars vers la Bourgogne!!

Olivier vient de partir pour l'école, quelques minutes après les deux autres... et je profite de mes quelques instants de solitude pour vous dire: "A demain!!"

Non, on ne part pas pour longtemps, mais pour moi qui suis plutôt sédentaire depuis quelques années... c'est un grand événement!!!!

Allez!!! Maintenant, je suis en vacances!!! Je savoure!!!!

lundi 11 avril 2011

Une belle journée sur le sol allemand!!

Hier dimanche, nous avons enfin pu, après des mois d'attente, aller passer une journée, en famille, au parc animalier Mundenhof!!!

Nous y sommes déjà allés deux fois, mais c'est tellement beau, vaste et peu dispendieux, puisqu'il suffit de 5 euros par voiture pour entrer, que nous aimons bien y retourner!!!

Nous nous sommes éclatés, et malgré le fait que Nana a dit, hier soir, que c'était une journée moche et qu'elle n'avait rien aimé du tout, elle a passé la journée à courir avec Jérémie pendant qu'Olivier nous suivait d'un pas calme, appréciant à sa façon ce splendide soleil!!

Ce qui nous a le plus impressionnés?

Une maman singe qui tenait son nouveau-né avec sa jambe tout en passant de branche en branche... et bébé dégringole, mais il est vite rattrapé par l'autre pied et remis à sa place... On pouvait apercevoir, parfois, une petite main émerger de la masse de poils maternelle... c'était à la fois magnifique et terrifiant... puisqu'on se demandait toujours à quel moment allait s'écraser sur le sol ce minuscule avorton... mais non!!!

Sur l'affiche jouxtant l'immense cage des singes: "Attention à vos téléphones!! Nos singes adorent les téléphones et certains appels peuvent revenir cher!!" Tout à côté étaient exposés des objets découverts lors des nettoyages des enclos... Lunettes de soleil, sucettes, appareil-photo, figurines... le tout sous format enfant... et bien rongé de partout!!! Sauf les lunettes... peut-être les avaient-ils portées?? Va savoir!!


Des animaux à profusion, un aquarium, des passages chez les chèvres et les biches en liberté, des lapins sociables, des suricates au bain de soleil et un restaurant de qualité cafétéria de bonne qualité, aux prix raisonnables, aux portions généreuses et aux tables propres.

Juste avant de devenir orphelins pendant deux jours, les enfants ont pu vivre une belle journée de famille... ce qui n'arrive que trop rarement!!!!

Mais sinon, ils n'en profiteraient pas, pourrait-on dire, histoire de se déculpabiliser!!

dimanche 10 avril 2011

samedi 9 avril 2011

Enfin seuls!!!

Ce matin, Alex et moi avons fait garder les plus jeunes enfants afin de nous rendre dans un grand magasin acheter quelques vêtements...


Je marche d'un pas décidé vers les vêtements grande taille, choisit quelques hauts, deux pantalons... et demande à Alex de rester pas loin pendant que j'essaie, histoire d'avoir une opinion sur l'élégance de ma mise.


J'entre dans la cabine, me déshabille, envoie la main au bonhomme Pillsbury puis revêt ce qui me paraissait à prime abord un joli chemisier bleu... et qui, sur moi...

... fait davantage l'effet d'une tente bleue...

Alex ouvre le rideau, me voit... recule de trois pas...


- Quoi??? T'aimes pas ça???
- Euh... on dirait un artiste peintre... 
- Aah... t'aimes pas les artistes peintres?
- Pas comme ça!

Je dois avouer que c'est un peu grand... idem pour les pantalons...

Nous quittons les grandes tailles et passons en revue la collection complète, après quoi nous retournons aux cabines d'essayage...

Je tente un pantacourt jean... qui me va!!!!! Yes!!!

- Tu aimes?
- Oui!!
- T'auras pas honte de moi?
- Ben... euh... oui, un peu...
- Salaud!!!
- Mais pas plus que d'habitude!!!
- Donc, ça va!!!


Mais pourquoi donc ai-je besoin de ces quelques morceaux???? 


Parce que... Alex et moi... dans quelques jours... on s'en va pour deux jours et une nuits dans une auberge... en Bourgogne!!!!!


Pour la première fois depuis très, très longtemps, nous passerons plus de 24 heures juste tous les deux, en amoureux, à nous mirer dans le regard de l'autre, à nous tenir la main en nous léchouillant les oreilles...


Bon... nous avons un peu dépassé ce stade, j'avoue... disons que nous nous collerons ensemble, nous dirons des mots doux et nous ferons de très beaux sourires!!!!

Et c'est là que je viens de voir que nos beaux après-midis ensoleillés à 22°C ne seront plus qu'un lointain souvenir quand nous partirons...

... mais c'est pas grave!!!! 


Nous serons au calme... tous les deux!!!

vendredi 8 avril 2011

Généreuse petite souris!!!

Jérémie a perdu sa dent... 


Oui, elle est tombée, hier... mais il avait oublié de la mettre sous son oreiller... et aujourd'hui il l'a perdue...

Il est désespéré... parce qu'il croit encore à la petite souris, lui...


Elana... il y a quelques semaines, m'a informée qu'elle ne pensait pas vraiment qu'une souris puisse se promener et distribuer des sous en échange des dents des enfants... Elle trouve que c'est un peu trop improbable, tout comme le lapin de Pâques, d'ailleurs, mais pas comme le père Noël qui, lui, existe réellement, et patati, et patata!!!!!

Il y a donc un certain décalage entre les deux, puisque Jérémie, une fois que Nana l'eût informé de l'irréalisme d'une telle créature, s'est barricadé derrière la magie de l'enfance pour décréter que lui, il y croyait, à la souris!!!!


Ce soir donc, pendant que Jérémie, Elana, Alex et moi cherchions désespérément la dent du pauvre choupinet si malchanceux avec sa dentition enfantine, ma charmante fillette fit remarquer tout haut que la souris pouvait bien, parfois, faire une exception et donner tout de même le sou tant attendu...

Et pendant que le grand frère reprenait légèrement espoir, sa petite soeur me faisait force clins d'oeil, m'enjoignant discrètement d'être cool, compréhensive et bonne maman... 

Ce que je serai, puisque je ne peux résister... à cette petite fille désireuse de voir son grand frère heureux!!!!


Oui, Elana, il arrive que la souris, malgré la perte d'une dent, soit magnanime...


... mais pas à chaque fois!!!!

Question de vocabulaire

- Il y en a qui se font "discuter" parce qu'ils bavardent! Mais pas moi!!
- Jamais? Tu ne dis jamais rien?
- Ben oui, parfois je parle... mais je ne bavarde jamais!!!!

jeudi 7 avril 2011

L'affaire Dieu - Jean-Pierre DUFREIGNE

Je n'étais pas emballée, au départ, par ce livre, mais il m'intriguait... Je dois dire que je n'ai pas été impressionnée, peut-être en raison du florilège des romans policiers sur fond théologique que nous avons ces dernières années.

Pierre-Paul Mirandole, commissaire de police lié à la lutte antiterroriste, se remet comme il peut d'une forte agression subie dans le cadre de son boulot un an auparavant. Victime d'une amnésie partielle occultant son enfance, il se sent différent... et sa crainte de devenir vraiment fou est exacerbée, violemment, une nuit d'insomnie... quand une voix lui annonce l'unicité de la race humaine au sein de l'univers... en grec ancien, langue que le commissaire Mirandole ne connaît ni d'Eve ni d'Adam, du moins en ce qui concerne le passé dont il se souvient.


Est-ce Dieu qui lui parle?? Et si oui, dans quel but? Sa femme, une scientifique chevronnée, y voit une preuve divine... et on discute, et on philosophe!!!! 

Et c'est sur ce fond de discours que des crimes sont perpétrés et d'autres tentés, que le commissaire mis sur la touche soupçonne les autorités...

Mais quel serait donc le but de Dieu??

Moi, je me suis ennuyée. Malgré des passages qui m'ont bien plu, le fond est ridiculement banal, truffé de faux mystères, de promesses non tenues de clichés lassants...

Le récit du guerrier

Mimi et Nana jouent sur la terrasse... et moi je les écoute, comme souvent!!!!

- Aaah!!! Elana, regarde!!!!! Une abeille!!!!
- Ah non!!!! Il faut rentrer!!
- Attends, tu vois!!! C'est une reine, ça!! C'est pour ça qu'elle est jaune!!
- Une reine!!!! Tu vas la tuer?
- Je ne sais pas...
- Tu as déjà tué des reines?
- Non...
- Des rois?
- Non, juste des soldats!!! 

Moi, je sais bien qu'en fait d'abeille ou de guêpe... en-dehors des fois où il s'est lui-même fait tuer piquer... 

Mais la petite soeur réagit tout de même!!!

- Aah!!!! T'es fort!!!

mercredi 6 avril 2011

Perle de Nana n°1

- Allez, Nana, cours!!!!!
- Je peux pas!!! J'ai trop mal aux bras!!!

Magnolia

Mon arbre préféré!!!

A vos marques...

Les racines, la terre...

En ce printemps plein de renouveau, par mes lectures, mes expériences diverses de cette année, je ressens un besoin impérieux de refaire un saut vers mon Québec, mon pays, ma patrie, ma vie...

Ce sentiment déstabilisant d'avor un vide au fond de soi, une impression de manque, de souffrance sans nom véritable, juste... de tendre les mains vers son histoire et de refermer les doigts sur... rien du tout...

Je vois mes enfants grandir sans tout ça, sans cette connaissance de moi dont ils ont besoin pour me comprendre et pour avoir envie, plus tard, de continuer à considérer le Québec comme un des berceaux de leur famille..

J'ai beaucoup réfléchi à notre voyage de 2007... que nous avions très mal prévu... Nous avions voulu faire trop en trois semaines et avons mal profité de ce qui me manquait vraiment.

J'ai envie de me reprendre... et pour ce faire, nous avons pris la décision que d'ici deux ans, si tout va bien, ou pas pire que maintement, nous y retournerons!!!

Et cette fois-ci, nous prendrons le temps de profiter des moments, tout doucement, sans brusquerie, sans à-coups... puisque nous savons, aujourd'hui, de quelle façon il faut prévoir une telle aventure...

Nous avons envie de louer un chalet dans lequel nous recevrions... puisque nous sommes 5, que nous faisons du bruit, que les enfants sont vivants... et que je voudrais tellement que ma grande vienne s'y réfugier avec son Michael à elle... Et que j'ai envie de voir quantité de gens... famille et autres...

Nous commençons patiemment à prendre des informations pour... l'été 2013?? Ou avant? Après?? 

Euh... je vous entends penser...

Vous êtes en train de vous dire que je m'y prends un peu d'avance... mais c'est ce qui m'aidera à patienter jusque là...

Donc... si vous avez des idées, infos, suggestions... et là, je m'adresse particulièrement aux québécois (es), écrivez-moi à daniellalsace@free.fr, que je commence à rêver... à économiser... 

Je suis folle???? Non!!!!!!

Je suis expatriée!!!! 

mardi 5 avril 2011

Redéfinissons les valeurs!!

On dit qu'on vieillit par plateaux... que l'on reste, quelques années, avec une apparence sensiblement inchangée, et que tout à coup, en quelques jours, paf!!!!! On se réveille un matin et on se trouve vieillie... De nouvelles rides sont apparues, les joues sont un peu plus flasques, le cou davantage flétri...


J'ai pris la décision, il y a quelques mois, de mettre fin à un régime que j'entretenais depuis des annéees, avec des hauts et des bas, des périodes présentant un résultat impressionnant et d'autres longues, longues, sans aucune espèce d'efficacité... 


Je me suis fatiguée de cette vie... De plus en plus, afin d'obtenir les résultats attendus, je devais élever les privations et diminuer les points, puisque je restais à pratiquer le WW, quand ce n'était pas Slim-Data ou la chrononutrition qui, soit dit en passant, a été ma plus belle expérience!!!


Alex était on ne peut plus frustré de voir nos seuls plaisirs (ou presque) passer à la trappe par souci d'atteindre un but qui s'éloignait sans cesse...


J'ai donc tout arrêté, sans pour autant me goinfrer, mais tout le monde sait bien qu'à la suite d'un régime le corps se met à stocker... je suis donc en expansion continuelle depuis un bout de temps, ce qui ne me plaît pas du tout, mais je pense sicncèrement que je suis davantage honnête avec moi dans ce corps que sous le déguisement de fausse mince que j'ai trimballé ces dernières années.


J'ai vieilli... et grossi... et en-dehors de la garde-robe à reconstituer (ce qui s'avère des plus difficile dans certains cas), je me sens mieux en ce moment que je ne me suis sentie depuis bien longtemps!!


Et quand mon homme vient vers moi, me serre contre lui en insérant des mains baladeuses sous mon t-shirt, les yeux remplis de concupiscence... 


... je me dis que je devrais vraiment, mais vraiment... relativiser!!!!


Mais le soir, quand je passe devant le miroir pour entrer dans mon bain parsemé de gros sel, et que je me contemple... Brrrrr!!!!


... je trouve Alex bien amoureux!!!!